Restauration et remodelage de vos bijoux.

Conseil 1

Effectuez le ménage de vos vieux bijoux. Ne vous débarrassez pas de ceux pour lesquels vous avez encore un attachement ou des souvenirs.

Classez vos vieux bijoux en fonction du nombre de carat – 10 kt, 14 kt et 18 kt en regardant à l’intérieur. Pour ceux qui n’ont pas de titrage (poinçon), le bijoutier sera en mesure de les tester avec de l’acide afin de valider le nombre de carat.  En effectuant un tri préalable, vous vous assurez d’obtenir un prix distinct pour chacun des articles – certains bijoutiers malhonnêtes n’effectuent aucun tri de l’or, ils donneront systématiquement de l’or 10 carat. 

Conseil 2

Regroupez tous les bijoux possédant des diamants ainsi que des pierres précieuses et allez voir un gemmologiste. Vous vous assurez ainsi que les diamants qui seront installés sur le nouveau bijou soient de qualité et de couleur similaires.

En fait, en utilisant des diamants de qualité et couleur différentes l’effet visuel ne sera pas intéressant. Un gemmologiste vous conseillera sur les diamants qui est préférable de ne pas utiliser (diamants de qualité commerciale ou encore brisés).

Conseil 3

Ne cherchez pas à inclure absolument tous les diamants que vous avez sur un même bijou. À vouloir tout récupérer, vous n’aurez pas un effet visuel intéressant. Restez ouvert aux différentes suggestions du bijoutier. 

Conseil 4

Faites des recherches sur les différents sites internet comme Pinterest pour trouver des styles de bijoux que vous appréciez et amenez ceux-ci à la bijouterie pour orienter la fabrication de votre nouveau bijou.

Conseil 5

N’utilisez pas votre vieil or pour votre nouveau bijou !

Commençons par le commencement, plusieurs bijoutiers proposent aux clients de confectionner un bijou à partir de vieil or ou si vous préférez d’or recyclé (toujours vendeur comme mot).

Cela semble simple et logique comme façon de procéder. On met tous les vieux bijoux de matante Unetelle et mononcle Untel dans un p’tit creuset, on fait fondre et on confectionne un nouveau bijou.

BaguePorosité.png

Les marques que vous voyez ne sont pas de l’usure, mais une mauvaise manipulation de l’or. Un bijou comme celui-ci devrait être recommencé.

Il est possible de procéder ainsi, mais cela risque de causer de la porosité c’est-à-dire la même chose qu’un pain mal pétri. Vous avez surement déjà vécu l’expérience d’un pain présentant un p’tit trou au bout et plus vous approchez du centre plus celui-ci est imposant.

Cette porosité cause une fragilité au nouveau bijou (exemple des fissures comme on peut voir sur la photo). Au niveau esthétique cela causera des points noirs liés aux impuretés contenues dans les anciens bijoux… ce qui est esthétiquement très peu raffiné.

Par conséquent, pour concevoir un bijou de qualité, il est essentiel de procéder à un raffinage industriel (à grand volume – aucun bijoutier n’est outillé pour exécuter ce type de raffinage) de l’or afin de retirer toutes les impuretés et saletés qui s’y trouvent.

Dans ce cas, l’idéal est d’utiliser de l’or raffiné (neuf) et de concevoir le nouveau bijou à partir de celui-ci. On contrôle ainsi la qualité du bijou à 100%. On pourra créer un bijou de qualité.

Si vous décidez de procéder ainsi, vous pouvez vendre votre vieil or au bijoutier qui en contrepartie vous donnera un montant d’argent (ou un crédit en magasin).

Si l’or provient d’une personne très près de vous et que pour vous ces bijoux possèdent une grande valeur sentimentale, il est possible de procéder ainsi. Par contre, il faut être conscient que le nouveau bijou pourra comporter de la porosité. Nous ne pouvons offrir de garantie sur la fabrication. La réutilisation des diamants des vieilles montures s’avère en contrepartie très avantageux pour conserver les souvenirs de l’ancien bijou.

Deux exemples de Avant / Après

Bague remontage.jpg

 Bague diamants restauration.jpg

Laisser un commentaire