Est-il possible de casser (briser) un diamant ? 

Le diamant est le plus résistant des minéraux sur l’échelle de dureté. Sa dureté se situe à 10 sur l’échelle de Mohs. C’est donc dire qu’aucune autre pierre est plus résistante aux égratignures. Cette caractéristique ainsi que sa brillance en font une pierre toute appropriée pour les bagues de fiançailles.

Est-ce que cette dureté signifie qu’il est incassable?

Non, il est possible de casser un diamant. En fait, celui-ci possède un plan de clivage. C’est à partir de cette caractéristique que le lapidaire (*personne qui taille les pierres) va procéder à la taille du diamant.

Le meilleur exemple pour bien comprendre le plan de clivage est de comparer le diamant à une bûche de bois. Vous avez surement déjà remarqué qu’il est très difficile (voir même impossible) de fendre une bûche d’un seul coup dans le sens de la longueur. Toutefois, il est définitivement plus facile de fendre cette dernière dans le sens de la hauteur. Le diamant présente une réaction similaire aux impacts.

Si vous cogner brusquement votre diamant dans un angle défavorable, celui-ci peut se briser. Il est toujours possible de procéder à une retaille, mais le prix de la retaille et la perte de poids (souvent majeure) du diamant rend celle-ci plus ou moins intéressante! Elle peut être suggérée pour les diamants pesant plus de 90 points.

Notez qu’un diamant présentant des inclusions (défauts) majeures peut être prédisposé à se briser. Les inclusions peuvent en effet fragiliser le diamant et ainsi le rendre plus susceptible aux bris.

Vous avez endommagé votre diamant ? Nous vous conseillons de vérifier avec votre assureur afin de savoir si vous êtes couvert pour cela.

Laisser un commentaire